6 titres présélectionnés pour l’International Booker Prize 2022

L’International Booker Prize a annoncé les six titres de sa liste restreinte 2022.

Le prix annuel récompense les meilleures œuvres de fiction du monde entier qui ont été traduites en anglais et publiées au Royaume-Uni ou en Irlande. Le grand prix de 50 000 £ (environ 84 540 $ CAN) est divisé également entre l’écrivain et le traducteur.

Les finalistes, sélectionnés parmi une longue liste de 13, sont :

  • maudit Lapin de Bora Chung, traduit du coréen par Anton Hur
  • Un nouveau nom : Septologie VI-VII de Jon Fosse, traduit du norvégien par Damion Searls
  • Paradis de Mieko Kawakami, traduit du japonais par Sam Bett et David Boyd
  • Elena sait de Claudia Piñeiro, traduit de l’espagnol par Frances Riddle
  • tombeau de sable de Geetanjali Shree, traduit de l’hindi par Daisy Rockwell
  • Les livres de Jacob par Olga Tokarczuk, traduit du polonais par Jennifer Croft

Olga Tokarczuk, écrivaine polonaise et lauréate du prix Nobel, et la traductrice américaine Jennifer Croft, sont les seules anciennes lauréates du prix sur la liste restreinte. Ils ont gagné en 2018 pour le roman Vols.

Leur dernier, Les Livres de Jacob, est un roman épique qui commence à la page 955 et se termine à la première page. Il se déroule au milieu du XVIIIe siècle et suit un mystérieux jeune homme juif qui s’installe dans un village polonais. Il ne faut pas longtemps avant que son charisme n’attire un culte de disciples fidèles, qui suivent chacun de ses mouvements erratiques au cours de la décennie – traversant les frontières, changeant de religion et semant le chaos partout où ils vont.

Les juges ont félicité le livre pour avoir tissé “une tapisserie épique à partir du balayage bizarre, banal et totalement imprévisible de l’histoire”.

ÉCOUTEZ | Jennifer Croft sur Writers & Company :

Écrivains et compagnie56:15La traductrice et écrivaine Jennifer Croft parle de son enfance extraordinaire et des endroits où elle l’a menée

La traductrice primée raconte sa propre histoire remarquable dans ses mémoires, Homesick, une exploration poignante du langage, de la fraternité et de sa lutte contre la dépression. 56:15

Le roman de Geetanjali Shree et Daisy Rockwell tombeau de sable a été le premier livre traduit de l’hindi à figurer sur la longue liste, et est maintenant sur la liste restreinte. Le roman suit une femme de 80 ans dans le nord de l’Inde, en difficulté à la suite de la mort de son mari. Quand elle se relève, Ma décide de vivre une vie sans conventions sociales, surprenant sa fille bohème moderne. Contre la volonté de sa famille, Ma se rend au Pakistan pour enfin faire face au traumatisme qu’elle réprime depuis son adolescence pendant la partition.

Les juges ont décrit tombeau de sable comme “un roman bruyant et irrésistible”.

Shree est un nouvelliste et romancier accompli de New Delhi, en Inde. tombeau de sable est son premier livre à être publié au Royaume-Uni Daisy Rockwell réside dans le Vermont, aux États-Unis, et traduit la littérature hindi et ourdou.

L’écrivaine coréenne Bora Chung et son recueil de nouvelles “richement imaginatives” traduites par Anton Hur figurent également sur la liste restreinte. Les histoires dans lapin maudit s’inspirent de l’horreur, de la science-fiction et du réalisme magique pour exposer la tyrannie du patriarcat et du capitalisme dans le monde contemporain.

“Chaque [story] est viscéralement enracinée dans les peurs et les pressions réelles de la vie quotidienne », ont déclaré les juges.

Chung a écrit trois romans et trois recueils de nouvelles. Elle traduit également la littérature moderne du russe et du polonais vers le coréen. Hur est un traducteur primé basé à Séoul. Ses traductions précédentes incluent La danseuse de cour et violettes par Kyung-Sook Shin, Le prisonnier de Hwang Sok-yong et le best-seller L’amour dans la grande ville de Sang Young Park, qui figurait sur la liste longue pour ce prix.

Chez Mieko Kawakami Paradis, traduit du japonais par Sam Bett et David Boyd, raconte l’histoire d’un garçon de 14 ans victime d’intimidation sans relâche à l’école. Son seul réconfort est avec un camarade de classe, qui est également victime des intimidateurs.

Les juges l’ont qualifié de “roman intense et claustrophobe”.

Kawakami est un écrivain tokyoïte dont les œuvres passées incluent le roman à succès Poitrines et Oeufs, et la nouvelle Mon ego, mes dents et le monde. Sam Bett et David Boyd sont des traducteurs primés de la littérature japonaise des États-Unis. Ils travaillent ensemble sur les romans de Kawakami.

Claudia Pineiro Elena sait, traduit de l’espagnol par Frances Riddle, est un roman policier de genre sur une mère en mauvaise santé, qui est déterminée à résoudre le meurtre à froid de sa fille, retrouvée morte dans une église.

“Le roman court et profondément ressenti de Piñeiro évoque la solitude du vieillissement et l’incertitude de la mémoire”, ont déclaré les juges.

Piñeiro est un écrivain et scénariste argentin à succès. Elena sait a déjà remporté le LiBeraturpreis allemand. Elle est la troisième auteure argentine la plus traduite. Riddle, originaire du Texas et vivant maintenant en Argentine, a également traduit des œuvres en espagnol d’Isabel Allende, Leila Guerriro et María Fernanda Ampuero.

de Jon Fosse Un nouveau nom : Septologie VI-VII, traduit par Damion Searls du norvégien, est l’histoire de deux sosies, Asle et Asle, tous deux peintres qui vivent seuls, mais l’un réside sur la côte norvégienne tandis que l’autre mène une vie ivre en ville. Ceci est le dernier livre de la série Septologie de Fosse.

Les juges ont dit Un nouveau nom “rassemble l’art, la mort et l’idée de Dieu avec une grâce vaste et douce.”

Fosse est l’auteur de plus de 30 livres et 28 pièces de théâtre, dont Rouge, Noir, Mélancolie I & II, Aliss au feu et Matin et soir. Il est chevalier de l’Ordre national du Mérite de France et récipiendaire du prix international Ibsen, du prix européen de littérature et du prix de littérature du Conseil nordique. Searls est un traducteur de Minneapolis dont le travail primé passé comprend Comédie en tonalité mineure de Hans Keilson, Aliss au feu par Jon Fosse anniversaires par Uwe Johnson.

Le jury de 2022 est composé du traducteur et président Frank Wynne, de l’auteur Merve Emre, de l’écrivain Petina Gappah, de la comédienne Viv Groskop et du traducteur et auteur Jeremy Tiang.

Le gagnant sera annoncé le 26 mai.

Le lauréat 2021 était le roman de David Diop La nuit tout le sang est noir, traduit du français par Anna Moschovakis.

Leave a Comment