Le DDSB répond aux critiques après que le livre d’un auteur autochtone a été retiré des étagères des bibliothèques scolaires

Le Conseil scolaire du district de Durham (DDSB) réagit à la controverse entourant une décision de retirer temporairement un livre pour enfants d’un auteur autochtone de la collection de sa bibliothèque scolaire.

Il est récemment apparu que le conseil avait retiré plusieurs livres des bibliothèques scolaires en disant qu’ils contenaient “un contenu qui pourrait être préjudiciable aux élèves et aux familles autochtones”.

Parmi les livres, mentionnons « The Great Bear » de David A. Robertson, un écrivain cri très célèbre et deux fois lauréat du Prix littéraire du Gouverneur général.

Un courriel, obtenu par le Toronto Star, qui a été envoyé par le conseil aux directeurs d’école indique que les livres « ne sont pas conformes à la politique et à la procédure d’éducation autochtone récemment mises à jour du DDSB ».

L’e-mail ne précise pas quel aspect des livres n’était pas conforme à la nouvelle politique.

« Le conseil scolaire du district de Durham s’est engagé à faire respecter les droits des Autochtones, y compris l’autodétermination des parents et des familles », a déclaré le DDSB dans un communiqué publié le 16 avril. « Nous continuons de dialoguer avec les membres de la communauté autochtone locale qui ont soulevé la préoccupation initiale. sur ce livre avant de partager plus d’informations publiquement.

Le communiqué ajoute que “nous fournirons une mise à jour sur ce sujet la semaine prochaine”.

“The Great Bear”, destiné aux enfants de 10 ans et plus, est le deuxième livre de la “Misewa Saga” de Robertson, inspirée de Narnia, qui comprend également “The Barren Grounds” et “The Stone Child”. Il a été présélectionné pour le Silver Birch Award de l’Association des bibliothèques de l’Ontario et l’an dernier a été nommé l’un des livres préférés de l’année par le Centre canadien du livre pour enfants.

Robertson s’est dit abasourdi et confus par la décision du DDSB, en particulier par la suggestion que son livre pourrait être préjudiciable aux étudiants autochtones.

« Je l’ai écrit pour les jeunes et les familles autochtones », a-t-il dit, ajoutant qu’il était « perdu » pour comprendre ce qui pouvait être considéré comme offensant dans son livre.

À l’automne 2021, le DDSB a publié une nouvelle politique d’éducation autochtone, qui a remplacé les anciens documents mis à jour pour la dernière fois en 2014 et 2015.

Une procédure sur les pratiques en matière de notes de classe Les ressources pédagogiques du DDSB doivent être « exemptes de stéréotypes et de récits nuisibles ; représentent avec précision les contributions autochtones passées et présentes, les traités, les pensionnats, les histoires exactes et les impacts continus de la colonisation. »

La procédure stipule que les chefs d’établissement sont responsables de faciliter l’examen des ressources de l’école et de la salle de classe pour s’assurer qu’elles « incluent les vérités des Premières Nations, des Métis et des Inuits, un contexte historique précis, évitent les stéréotypes et les récits nuisibles, centrent les voix et les vérités autochtones ».

La meilleure estimation de Robertson sur ce qui, dans son livre, peut être considéré comme potentiellement dangereux pour les étudiants autochtones est une scène dans laquelle l’un des personnages principaux, Eli, coupe sa tresse après avoir été intimidé par d’autres étudiants.

« Il ne s’agit pas seulement de ‘La Grande Ourse’. Il s’agit de la direction de l’éducation agissant en tant que gardiens qui décident de ce que les enseignants peuvent enseigner et de ce que les élèves peuvent apprendre. C’est épouvantable, et je continuerai à me battre pour mon livre et les autres. Robertson a tweeté. « Les gardiens peuvent choisir, confisquer et “examiner/interdire/ne pas recommander” des livres à leur discrétion. Et les enseignants ont peur de parler.

Robertson a encouragé les partisans à soulever la question lors de la période de questions du public lors de la réunion du conseil d’administration du DDSB le 19 avril.

— Avec des fichiers du Toronto Star

.

Leave a Comment