Dépôt et vente de livres Times Colonist

“C’est incroyable. C’est bien plus que ce à quoi nous nous attendions, et nous en attendions beaucoup. » Le dépôt de livres se poursuit dimanche au Victoria Curling Club, 1952, rue Quadra. La vente de livres aura lieu les 14 et 15 mai.

La collecte de livres du Times Colonist, qui est revenue en force samedi, après une interruption de deux ans due au COVID, a commencé plus tôt, a duré plus longtemps et a recueilli beaucoup plus de livres et beaucoup plus d’intérêt que quiconque ne s’y attendait.

Les voitures étaient alignées devant le Victoria Curling Club à 7 h 30 samedi – l’armée de volontaires qui récupère les livres ne devait pas commencer à transporter des boîtes de livres avant 9 heures – et à certains moments de la journée, il y avait des rapports la file de voitures à destination de la zone de débarquement accessible de la rue Pembroke nord à l’avenue Hillside.

“C’est incroyable. C’est bien plus que ce à quoi nous nous attendions, et nous en attendions beaucoup », a déclaré Dave Obee, éditeur du Times Colonist, qui faisait partie du personnel du journal et des 150 bénévoles rencontrant et saluant les voitures, prenant des dons et empilant le nombre écrasant de livres sur des palettes à l’intérieur de la piste de curling. .

Obee a déclaré qu’il était clair qu’il y avait une demande refoulée pour la vente annuelle de livres, qui recueille des fonds pour les programmes d’alphabétisation de l’Île.

“Cela fait trois ans depuis le dernier et nous voyons les gens arriver avec une collection de trois ans de choses mises de côté pour cet événement”, a-t-il déclaré.

En fin d’après-midi, alors que les dernières voitures sortaient du parking, les volontaires avaient empilé et emballé sous film rétractable 150 palettes de livres usagés. Le premier jour de dépôt en 2019, il y avait 109 palettes.

Obee a déclaré que le nombre considérable de livres collectés cette année est de bon augure pour la vente, même si cela rendra la vie un peu plus compliquée pour les bénévoles qui seront chargés de parcourir les palettes au cours des deux prochaines semaines, de trier et d’organiser les titres pour les feuilles.

Mais les bénévoles, un peu plus en lambeaux cette année que les précédentes, l’ont pris à bras-le-corps, bourdonnant autour de la patinoire, s’arrêtant à l’occasion pour une tranche de pizza et une pause.

“Il n’y a pas eu d’accalmie du tout”, a déclaré Jane Mertz, qui fait du bénévolat chaque année à la collecte de livres depuis 2004. “La réponse cette année a été incroyable, point d’exclamation!”

Mertz, qui a assumé le rôle de coordinateur adjoint des volontaires, a déclaré que l’armée en vestes et gilets haute visibilité a déclaré qu’elle était si heureuse d’être de retour et de faire le travail.

“Ils sont heureux d’être simplement ici, et certains d’entre eux sont ici (volontaires) depuis 1998”, a-t-elle déclaré.

Le coordinateur en chef des bénévoles, Mark Taylor, qui occupe ce poste depuis sept ans, a déclaré que la réponse au retour de la vente a été spectaculaire.

“De la part des bénévoles, ils sont ravis d’avoir un certain sens de la normalité ouais et de pouvoir contribuer à une de leurs passions”, a-t-il déclaré. “Et du public, ils ont eu deux ans pour parcourir leurs livres ainsi que seulement deux ans pour construire leurs livres.”

Taylor, qui perpétue une tradition familiale – son père Bob s’est porté volontaire pour la collecte de livres depuis sa création il y a 24 ans et a été le coordinateur en chef des bénévoles pendant des années – a déclaré qu’il s’attend à ce que cette année soit un record, ce qui devrait se traduire par un record somme amassée pour les programmes d’alphabétisation. Depuis 1998, la vente de livres a rapporté plus de 6 millions de dollars.

Taylor a déclaré qu’ils s’attendent à avoir environ 275 palettes de livres d’ici la fin du week-end.

Au cours des deux prochaines semaines, des bénévoles trieront les livres et les exposeront sur des tables au club de curling pour la vente la fin de semaine des 14 et 15 mai.

“Habituellement, nous trions jusqu’au jour de la vente”, a-t-il déclaré.

Il n’y avait pas le temps de commencer à fouiller dans les sacs et les boîtes de livres déposés samedi pour voir quels trésors se trouvaient à l’intérieur alors que la file de voitures faisait sauter les bénévoles.

Taylor a déclaré qu’il s’attend à ce qu’il y ait jusqu’à 500 000 livres triés avant la vente.

Il a également dit qu’ils étaient toujours heureux d’avoir de nouveaux bénévoles, et il suggère si quelqu’un est intéressé de simplement passer à la piste de curling cette semaine. “Nous allons les faire enregistrer et nous vous mettrons au travail”, a-t-il déclaré.

La collecte de livres se poursuit dimanche au Victoria Curling Club, 1952, rue Quadra, de 9 h à 15 h 30.

On rappelle aux gens de n’apporter que des livres d’occasion de bonne qualité.

• Non acceptés : encyclopédies, manuels, magazines, atlas, annuaires, Reader’s Digest livres condensés ou National géographique les magazines. Ces types d’articles ne se vendent pas et les organisateurs doivent alors payer pour s’en débarrasser.

• Pour accélérer le processus de déchargement, emballez les livres dans des boîtes et des sacs que vous ne voulez pas récupérer.

• Si vous arrivez en automobile, rendez-vous au stationnement du Victoria Curling Club. L’entrée se trouve sur Pembroke Street entre Quadra et Blanshard. (Ne venez pas de Caledonia; la police de Victoria doit utiliser cette voie.) Veuillez rester dans votre véhicule pendant que les bénévoles déchargent vos livres.

• Il y a une boîte de dépôt séparée pour les piétons et les cyclistes à l’entrée du Victoria Curling Club sur la rue Quadra.

• Vous voulez acheter des livres ? La vente aura lieu dans deux semaines, de 9 h à 17 h, les 14 et 15 mai, au club de curling.

• L’événement est organisé par la Times Colonist Literacy Society. L’organisme à but non lucratif distribue l’argent recueilli sous forme de subventions aux bibliothèques scolaires et aux organismes d’alphabétisation de l’île de Vancouver et des îles Gulf.

aduffy@timecolonist.com

Leave a Comment