Paris ouverts au Canada : les marchés dérivés

Dans des décennies, les amateurs de golf suivront des joueurs entièrement différents. Il n’y a personne à qui avoir des allégeances aveugles, et il ne devrait pas y en avoir. Ce sont les personnalités qui suscitent l’intérêt pour le jeu – mais cela ne s’applique pas uniquement aux personnalités humaines. Chaque printemps, nous attendons les sites familiers de TPC Sawgrass et Augusta National, entre autres.

Ainsi, lorsqu’un tournoi comme l’Omnium canadien s’absente pendant trois ans, son retour est très spécial, avec un nouveau site hôte au St. George’s Golf and Country Club – considéré comme l’un des meilleurs parcours du pays. Bon nombre des meilleurs joueurs du jeu arrivent à Toronto ravis de jouer sur un parcours qui devrait fournir une mise au point stimulante pour l’US Open de la semaine prochaine.

Ceux qui respectent l’histoire d’un championnat national devront naviguer sur un nouveau parcours et une configuration qui devrait exiger le respect. Nous avons déjà défini qui soutenir et disparaître sur le tableau des cotes, alors jetons un coup d’œil aux marchés spécifiques à parcourir à l’Omnium canadien.

Matchs en tête-à-tête

Justin Thomas (-110) contre Scottie Scheffler

Fading Scheffler fait peur, mais j’aime Thomas pour une autre bonne semaine – en tant que vétéran avec tous les coups – sur un nouveau parcours pour la grande majorité de ce champ. Il tiendra compte de la nature d’un Open national et ne le traitera pas simplement comme une mise au point.

Shane Lowry (-115) contre Corey Conners

Conners a l’avantage du pays d’origine, mais la pression qu’il s’est imposée s’est avérée trop forte pour les anciens Canucks. Lowry est en meilleure forme et sa régularité sur quatre rounds lui donne l’avantage dans ce match.

Adam Hadwin (-110) sur Sebastian Munoz

Il est difficile de dire si ce sera un festival d’oiseaux comme l’ont été les Opens canadiens de Glen Abbey, mais si ce n’est pas le cas, Munoz est moins susceptible d’avoir une excellente performance. Hadwin a un 59 sur son curriculum vitae, et il s’est fait un nom en 2010 – la dernière fois que l’événement a eu lieu à St. George’s – lorsqu’il a tiré 68-66 pour faire la coupe en tant que professionnel du TOUR canadien.

Brandt Snedeker (-115) contre Luke Donald

Une confrontation effrontée entre deux prétendants au tournoi de 2010 qui sont maintenant des exemptions de vétérans. Revenons à un ambassadeur du sponsor titre de l’événement, Snedeker, qui sort de deux coupes consécutives.

Cameron Champ (+110) contre Aaron Rai

Champ a le pouvoir d’aller bas sur un parcours qui devrait convenir aux gros joueurs de la balle de golf, et si ce tour bas se produit jeudi, cela signifierait un bonus en espèces de notre dernier pari sur le marché dérivé.

Top 20

Les cotes dans le top 20 du marché sont basées sur la probabilité du marché gagnant, mais celles-ci peuvent ne pas être corrélées pour de nombreux joueurs. Certains sont simplement plus susceptibles de jouer assez bien pendant une bonne semaine sans atteindre le sommet. Voici mes paris préférés – longs et courts – pour passer tranquillement une belle semaine.

joueur TOP-20 CHANCES
Shane Lowry +105
adam hadwin +160
Chris Kirk +190
Champion Cameron +275
Martin Laird +425

Leader du premier tour

L’Omnium canadien était autrefois considéré comme un endroit où un obscur joueur du TOUR pouvait remporter une victoire, mais avec Rory McIlroy, Jason Day et un ancien n ° 1 mondial avec un compte bancaire nouvellement boosté, tous apposant leur sceau sur cet événement récemment, ce n’est plus l’affaire. Cependant, il y a encore de la place pour un leader de 18 trous du fond du tableau. Voici un groupe capable de démarrer à chaud et comment vous pouvez répartir une unité sur un portefeuille de joueurs :

joueur CHANCES UNITÉ
scottie scheffler +2000 .3
Harold Varner III +4500 .deux
adam hadwin +5500 .deux
Champion Cameron +6600 .1
Martin Laird +9000 .05
Danny Lee +12500 .05
Hayden Buckley +12500 .05
David Linmerth +17000 .05

Je vais prendre Scheffler à 20-1 pour faire n’importe quoi. De toute évidence, la possibilité d’une côtelette avec une avance à égalité au premier tour et son avantage perçu tout au long des quatre tours expliquent pourquoi ses chances sont plus longues sur ce marché que pour l’ensemble du tournoi.

Danny Lee ne maintiendra pas pendant quatre rounds mais peut apparaître avec un 65 à des moments aléatoires. Lundi, Buckley et Lingmerth se sont affrontés lors d’un qualificatif de section de l’US Open, donc s’ils peuvent continuer leur bon jeu, ils peuvent peut-être transformer cela en un gros premier tour.

Matt Russell est rédacteur de paris pour le Score. S’il y a un bad beat à avoir, Matt le trouvera. Retrouvez-le sur Twitter @mrussauthentic.

Leave a Comment